17ème conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP17)

La 17ème Conférence des Parties (COP) de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCCNUCC) s’est déroulée en Afrique du Sud, dans la ville de Durban du 28 novembre au 11 décembre 2011 (elle s’est achevée avec 36 heures de retard).

Plusieurs sujets d’importance étaient à l’ordre du jour :
- la prolongation du protocole de Kyoto au-delà de 2012 ;
- les impacts des changements climatiques sur l’agriculture ;
- le financement du “fonds vert” pour les pays du Sud, décidé au sommet de Cancun.

Pourtant cette conférence s’est soldée sur un bilan en demi teinte.
Bien que les représentants des 190 États présents se soient entendus sur l’établissement d’une feuille de route (un nouveau cycle de négociation sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre, avec un nouvel accord prévu d’ici 2015 et une mise en œuvre pour 2020), tout reste encore à faire, en commençant par déterminer le statut juridique qu’aura ce prochain accord.

De même, concernant le financement du fonds vert, le flou persiste puisque l’alimentation de ce fonds n’a pas été précisé. Pour répondre aux impacts des changements climatiques sur l’agriculture, un nouvel instrument a néanmoins été créé. Les détails de ce programme seront discutés en 2012.

Si l’UE, la Nouvelle-Zélande, l’Australie et la Suisse se sont engagés à poursuivre le protocole de Kyoto dès 2013, les autres États, principaux pollueurs et pays émergents en tête (États-Unis, Inde, Chine, Russie [1], Canada, Brésil, Afrique du Sud) s’y sont refusés. Dès lors, limiter le réchauffement à 2 degrés, objectif accepté au sommet de Copenhague, paraît de plus en plus improbable.

La prochaine conférence onusienne sur le climat (COP 18) se tiendra au Qatar du 26 novembre au 07 décembre 2012.

Sources :
- Changement de paradigme dans la politique climatique internationale, OFEV

Pour en savoir plus :
- Road to Durban, A green city journey, CNN


[1La Russie, le Canada et le Japon ont refusé de poursuivre leurs engagements dans le cadre du protocole de Kyoto.

Inscription

We are glad that you preferred to contact us. Please fill our short form and one of our friendly team members will contact you back.

Inscription à l'événement


500 caractères restants

As-tu déjà un projet ou une idée de projet ?*
ouinon

X
CONTACT US