Création de la plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services environnementaux

C’est lors de l’année internationale de la biodiversité, le 21 décembre pour être précis, que l’Assemblée générale des Nations Unies a officiellement lancé la plate-forme intergouvernementale scientifique et politique en matière de biodiversité et de services écosystémiques (IPBES).

Ce nouveau mécanisme,soutenu dans un premier temps par l’Union européenne et plus particulièrement par la France, a plusieurs missions relativement ambitieuses.

De manière générale, il vise, à l’image du GIEC, à éclairer aussi bien les décideurs politiques que le grand public sur les enjeux environnementaux, sociaux et économiques en lien avec la nature et sa préservation.

Parmi ses missions :
- mieux comprendre la fonction des organismes vivants par rapport aux services écosystémiques ;
- compiler et clarifier les informations scientifiques disponibles sur le sujet ;
- informer les gouvernements sur les “nouveaux sujets” scientifiques et mettre l’accent sur ceux qui sont peu médiatisés ;
- rassembler des fonds dans le but de mettre au point des évaluations dans les pays en développement.

Par ailleurs, c’est en 2011, que sera désigné le pays qui hébergera l’IPBES.

Sources :
- Site officiel
- La biodiversité a enfin son “Giec”, Journal de l’environnement

Pour en savoir plus :
- FAQ IPBES

Pièce jointe :

IPBES dans la revue Science, mars 2011

Inscription

We are glad that you preferred to contact us. Please fill our short form and one of our friendly team members will contact you back.

Inscription à l'événement


500 caractères restants

As-tu déjà un projet ou une idée de projet ?*
ouinon

X
CONTACT US