Création du mouvement de la ceinture verte

Voir en ligne : Wangari Maathai & The Green Belt Movement, Youtube 2010

L’organisation environnementale nommée “the Green Belt Movement” (GBM) a été fondée en 1977 au Kenya par l’activiste et biologiste de formation, la professeure Wangari Maathai.

Cette émanation du Conseil national des femmes du Kenya (NCWK) a été créée dans le but de venir en aide aux femmes rurales kényanes, avec comme fondements, la préservation de l’environnement naturel et l’amélioration de l’habitat.

Wangari Maathai, décédée en 2011, a été lauréate du Prix Nobel de la paix en 2004, en récompense de ses actions en faveur de l’environnement, de la paix et des droits humains.

Les activités de GBM s’articulent autour de la préservation de l’environnement naturel et la réduction de la pauvreté, par trois aspects :

- le renforcement communautaire et l’éducation
- la plantation d’arbres
- le travail de plaidoyer

Le programme de reboisement (ceinture verte) sert à répondre aux besoins énergétiques et alimentaires des populations locales ainsi qu’à renforcer la résilience de ces communautés face au changement climatique. Il s’inscrit dans une politique commune intergouvernementale de lutte contre la désertification et l’érosion des sols, illustrée par un autre projet africain, l’Initiative Africaine de la Grande Muraille Verte (IAGMV).

Sources :
- Site officiel The Green Belt Movement
- Wangari Maathai et le Mouvement de la ceinture verte
- Wangari Maathai, Kenya 2004, Founding member, Nobel women’s initiative

Pour en savoir plus :
L’hommage de L’ONU à la disparition de Wangari Maathai, Centre d’actualité des Nations Unies

Pièce jointe :

Annual report 2011

Inscription

We are glad that you preferred to contact us. Please fill our short form and one of our friendly team members will contact you back.

Inscription à l'événement


500 caractères restants

As-tu déjà un projet ou une idée de projet ?*
ouinon

X
CONTACT US