Inondations en Europe centrale

Voir en ligne : Article en ligne paru dans le MONDE (6 juin 2013)

En juin 2013, de fortes précipitations ont mené à la crue du Danube, de ses principaux affluents (notamment la rivière Inn), de l’Elbe, de la Vltava et de l’Oder. Cette région est particulièrement sensible au fortes pluies car l’air provenant de la Méditerranée, alors humide et chaud, se heurte au front froid créé par les Alpes et produit d’intenses précipitations, notamment en Allemagne et en République Tchèque.

Les conséquences humaines ont été importantes. On estime à au moins 24 le nombre de morts. De nombreuses personnes ont dû être déplacées. Par exemple, 23 500 habitants de Magdebourg et ses environs ont été évacués, le niveau de l’Elbe ayant atteint près de 8 mètres, contre 2 mètre en temps normal.
Les pertes économiques ont été évaluées par Swiss Re à USD 16.5 milliards, faisant de cette catastrophe la plus coûteuse, économiquement parlant, de l’année 2013.

Selon Christian Rohr, professeur à l’université de Berne, spécialiste de l’histoire des inondations, s’il n’est pas aisé d’établir un lien clair entre le changement climatique et les événements climatiques extrêmes, il n’en demeure pas moins que le réchauffement de la planète augmente le taux d’humidité dans l’air. Les dépressions transportent donc plus d’eau, ce qui entraîne davantage de dommages.

Sources :

Pour en savoir plus :

Inscription

We are glad that you preferred to contact us. Please fill our short form and one of our friendly team members will contact you back.

Inscription à l'événement


500 caractères restants

As-tu déjà un projet ou une idée de projet ?*
ouinon

X
CONTACT US