Tragédie de Dacca : une leçon en matière de responsabilité sociale ?

Voir en ligne : Enquête de la RTS sur la production de textile au Bangladesh

L’effondrement d’un bâtiment de production textile à Dacca en avril 2013 a été le point de départ d’une réflexion des étudiant-es du Master en Sciences de l’Environnement (MUSE) de l’Université de Genève.

Certes, dans des pays comme le Bangladesh, les grandes marques occidentales de prêt-à-porter fournissent du travail à de nombreux ouvriers locaux, mais à quel prix et sous quelles conditions ? Suite à cette tragédie, qui est loin d’être un cas isolé et qui a débouché sur l’accord contractuel de Genève, quelles sont les pistes pour favoriser une production et une consommation textile plus soutenable et plus responsable ?

Pour en savoir plus, découvrez ci-joint le texte des étudiants du Master en Sciences de l’Environnement dont voici un extrait :

“Le 24 avril 2013, les ateliers textiles du Rana Plaza dans la ville de Dacca au Bangladesh étaient au maximum de leurs capacités de production lorsqu’ils se sont effondrés, laissant 1’129 victimes. L’ampleur de cette catastrophe pourrait faire évoluer la nature de la réglementation qui encadre les relations entre les entreprises occidentales et leurs chaînes de sous-traitants en Asie.” [1]

Pour en savoir plus, un an après : la sécurité des usines bangladaises ne s’est pas améliorée

Inscription

We are glad that you preferred to contact us. Please fill our short form and one of our friendly team members will contact you back.

Inscription à l'événement


500 caractères restants

As-tu déjà un projet ou une idée de projet ?*
ouinon

X
CONTACT US