2015 <br>Tryngo facilite l’économie du partage

2015
Tryngo facilite l’économie du partage

Nous rencontrons Umer Ali, fondateur de Tryngo, une entreprise genevoise cherchant à faciliter le partage et à enrichir les communautés au niveau social, environnemental et financier en accroissant l’accès aux ressources existantes.

Les tenants de l’économie du partage mettent souvent en exergue la nécessité de valoriser des ressources peu ou pas utilisées. Comment peut-on identifier ce qui est sous-utilisé ?

C’est très simple, il suffit d’ouvrir nos armoires ou de faire un tour de nos habitats pour se rendre compte de la sous-utilisation des ressources. Depuis notre lancement, nous nous sommes rendu compte en discutant avec plusieurs acteurs socioéconomiques suisses qu’en moyenne un foyer avait plus de 4000 CHF de ressources peu utilisées. Les objets de bricolage sont un parfait exemple, une perceuse dort dans nos armoires 98% du temps. Un autre exemple typique est le matériel de puériculture qui devient obsolète tous les 3 mois jusqu’à l’âge de 2 ans en moyenne.
Les entreprises peuvent aussi bénéficier de la mutualisation des ressources, en partageant leurs espaces, leurs matériels et même leur personnel entre entreprises.
Notre solution prévoit d’analyser toutes les ressources mises à disposition par les utilisateurs et d’informer sur le taux d’utilisation de ces ressources. Cela permettra aux personnes et aux entreprises d’analyser en temps réel la consommation de leurs biens.

Quel rôle jouent les communautés, les groupes, dans l’économie du partage ?

Le partage commence avant tout chez soi. Pour qu’une initiative d’échange ou d’entre-aide prennent le dessus, l’axe de la proximité doit être mis en avant. Le partage des ressources ne doit pas engendrer l’usage inutile d’autres ressources. Imaginons que vous avez besoin d’un Karcher qui se trouve à l’autre bout de la ville, son usage reste intéressant mais la logistique est décourageante.
Pour créer un vrai modèle circulaire dans nos communautés, il faut promouvoir les échanges de proximité dans le but d’effectuer des économies d’échelle adéquates. Il est évident que le fait de toquer à la porte du voisin pour demander quelque chose renforce le lien social. Nous estimons que les personnes avec des centres intérêt communs sont plus ouvertes à l’entraide et à l’échange entre pairs.
La notion de groupe est au centre de la plateforme Tryngo. Elle répond aux attentes des utilisateurs et les guide en cas de besoins à travers des annonces, des discussions et des alertes locales.

L’économie du partage est parfois présentée comme l’avenir de l’économie. Comment percevez-vous son évolution d’ici à 2020 ?

Les 50 dernières années ont connu une croissance de la consommation sans précédent qui a mis à mal la ressource naturelle de notre planète. L’accès à la matière première devient non seulement de plus en plus rare mais a également provoqué des bouleversements géopolitiques très important.
Nous sentons un vrai changement de paradigme de consommation dans les pays développés. Cela vient des perpétuelles crises économiques résultant à la dégradation du pouvoir d’achat.
Un changement sociétal vers l’accès, par opposition à la possession, peut être observé. Plusieurs facteurs macro-économiques poussent la croissance de l’économie du partage et donnent l’impression qu’un nouveau paradigme socioéconomique se profile désormais à l’horizon. A travers la promotion de ce canal de consommation parallèle, nous suivons une tendance économique courante et anticipons les synergies avec les acteurs traditionnels.

Pour en savoir plus :

  • Économie du partage
Inscription

We are glad that you preferred to contact us. Please fill our short form and one of our friendly team members will contact you back.

Inscription à l'événement


500 caractères restants

As-tu déjà un projet ou une idée de projet ?*
ouinon

X
CONTACT US